COMMENT LA FRANCE POURRAIT SE DÉBARRASSER DE L'ASPARTAME ET ÉVITER DE TERRIBLES MALADIES À LA POPULATION



Posted: 21 March 2012


D'après mon humble avis médical et scientifique, la plus grande menace cachée pour la santé dans le monde vient d'une compagnie japonaise insidieuse, Ajinomoto, qui est le plus gros fabricant mondial d'additifs alimentaires neurotoxiques comme le glutamate monosodique et l'édulcorant artificiel; l'aspartame.

L'aspartame est présent dans des milliers de produits alimentaires et des médicaments, sodas lights, chewing-gums sans sucre, édulcorants comme le Canderel : pour n'en citer que quelques-uns parmi d'autres. L'aspartame provoque des centaines de maladies répertoriées, et toutes ont été documentées par l'agence Fédérale Américaine des Produits Alimentaires et des Médicaments (FDA), dont les tumeurs cérébrales, les scléroses en plaques, l'épilepsie, la perte de la vision, les migraines et les maux de tête pour n'en citer que quelques-uns.

Ceci vient de la décomposition et de l'assimilation de l'aspartame chez les humains, qui est métabolisé en méthanol, acide aspartique et phénylalanine. Le méthanol est toxique, et il se transforme en formaldéhyde qui a des effets neurodégénératifs étendus dans l'organisme.

Tout ceci aurait pu être évité si les autorités de règlementation des différents pays avaient simplement décidé que l'aspartame ne pouvait pas être ajouté à la nourriture et aux médicaments dans chacun de ces pays. C'est ce que l'on attend depuis longtemps, mais ça n'est toujours pas arrivé. Je crois que la France pourrait courageusement montrer l'exemple en le faisant, protégeant ainsi de nombreux autres pays comme le Laos, le Cambodge, la Thaïlande, les Philippines, et d'autres pays d'Asie qui ont été submergés par les produits d'Ajinomoto jusqu'à ce jour.

L'aspartame en Europe est principalement fabriqué dans les usines françaises d'Ajinomoto. Récemment, une énorme usine d'Ajinomoto a été terminée au Brésil, qui produira de l'aspartame et d'autres produits toxiques pour toute l'Amérique du Sud.

Les lecteurs pourront regarder une vidéo en anglais sur le site http://www.youtube.com appelée "Sweet Misery", réalisé par Cori Brackett, une réalisatrice de films documentaires qui a bu beaucoup de Coca Light et a contracté une forme très avancée de sclérose en plaque. Sa sclérose en plaques a diminué après qu'elle ait arrêté de boire ce soda light, et cela l'a tellement mise en colère qu'elle a parcouru les Etats-Unis, recueillant les déclarations d' autres victimes et de médecins vraiment bien informés, dont le neurochirurgien Russell Blaylock et le spécialiste en médecine interne H.J. Roberts. C'est un réel tour de force cinématographique que je vous recommande vivement de regarder.

Voici une partie de ce documentaire doublé en français:

http://www.ubest1.com/?page=video/16788/faux-sucre-vrai-scandale

Un article que je vous recommande aussi est que l'on trouve sur Internet en recherchant ces mots-clés : Recipe for Death : Aspartame, Ajinomoto, and Brain Tumors. (Recette pour la mort : l'aspartame, Ajinomoto et les tumeurs cérébrales). http://www.wnho.net/recipe_for_death.htm


Que peut faire le simple lecteur ? S'il vous plaît, prenez le temps d'écrire une lettre au Ministre français de la Santé et aux directeurs de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) et de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM, anciennement Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, AFSSAPS), pour demander que la France annule l'autorisation de mise sur le marché de l'aspartame. (Voir les liens et adresses ci-dessous afin d'écrire ou d'envoyer un Email ,et merci d'envoyer le double de votre Email à Corinne GOUGET; bénévole pour Mission Possible International: missionpossible.france@wanadoo.fr site : http://www.santeendanger.net).

Cela aidera les français à protéger leur propre santé, cela protègera la santé de la population d'autres pays en créant une sorte d'effet domino, conduisant au retrait des produits contenant de l'aspartame dans les autres pays, ce qui pourrait mettre fin au fléau de l'augmentation drastique des maladies neurodégénératives qui sévissent dans le monde, et pourrait donc protéger la santé de centaines de millions de gens à l'avenir.

Respectueusement,

Stephen Fox
Founder, New Millennium Fine Art
Santa Fe, New Mexico

Liens avec les adresses:

Ministère du travail, de l'emploi et de la santé , 14 avenue Duquesne 75350 PARIS Adresse Email de Mme POCHET responsable du dossier des additifs dont l'aspartame: arila.pochet@sante.gouv.fr Site : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr

Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail,
27-31 avenue du Général Leclerc,
94701 Maisons-Alfort Cedex
Site : http://www.anses.fr

Afssaps
143/147, bd Anatole France
93285 Saint Denis cedex
Tél : +33 (0)1 55 87 30 00

Pour répondre à vos interrogations:

Pour tout renseignement concernant le site Internet de l'Afssaps

Site : http://www.afssaps.fr/Les-contacts-utiles-a-l-Afssaps